DPC 2021 LE GENOU ET SES DYSFONCTIONNEMENTS



 
 Le GENOU et ses dysfonctionnements
 Le concept VFL VRM - De la biomécanique à la réhabilitation

Pré-requis : Diplôme d’état  de masseur kinésithérapeute inscrit au conseil de l’ordre,
Pré-acquis : connaissances de base : anatomie, physiologie, anatomie palpatoire de la partie traitée lors de cette formation.
Il a été choisi une méthode pédagogique cognitive de groupe présentielle parce que cette formation est basée sur des acquisitions théoriques de rééducation pathologies du genou et par une stimulation de groupe d’une réflexion commune pour optimiser une démarche qualitative en s’appuyant sur l’amélioration des pratiques .
Après le « savoir »vient le moment du « savoir faire » : sous le contrôle de l’intervenant   les différentes techniques les plus intéressantes seront appréhendées.
La séance de conclusion permettra de faire un “debriefing” afin d’exploiter le ressenti des participants, de stimuler des nouvelles procédures intellectuelles, des processus d’acquisition et d’utilisation des connaissances acquises au cours de la formation  et d’en tirer des enseignements pour la suite.
QCM, mise en situation patientèle, pratique de la technique, bilan d’un patient : autant d’exercices de contrôle qui vont  servir à faire « vivre » la formation en adaptant le rythme et les méthodes pédagogiques.
Des techniques d’animation et de dynamique de groupe, des tests questionnaires de connaissance, de la pratique kinésithérapique sous un contrôle permanent de l’intervenant, vont jalonner le déroulement de la formation et servir à évaluer les acquis des apprenants.
La formalisation des résultats sera concrétisée par une attestation de validation des acquis, certification de fin de stage.




 
Le membre inférieur dans son fonctionnement oscille entre deux positions extrêmes de stabilité le VFL et le VRM.
Dans ces positions le genou, articulation intermédiaire, vulnérable, peu congruente supportant le poids du corps doit répondre à deux impératifs contradictoires de stabilité et de mobilité.
 
                  
 
Son bon fonctionnement dépend des articulations sus et sous jacentes, de l’état ligamentaire, de l’équilibre entre les différents groupes musculaires et de la proprioception.
Les lésions ligamentaires traumatiques, les pathologies rotuliennes, tendineuses, les lésions arthrosiques résultent toujours d’un dysfonctionnement du concept biomécanique VFL VRM du membre inférieur.
Il n’existe pas de protocole standardisé, la prise en charge rééducative sera fonction des données du dossier médical et du bilan diagnostique kinésithérapique.
 
PROGRAMME
 
Jour 1
Analyse partagée de l’audit clinique :
-Temps d’échange concernant leurs pratiques (difficultés rencontrées, modalités de prise en charge, résultats obtenus…).
-Définition des actions correctives et d’amélioration des pratiques.
-Compte rendu.
 
Objectifs :
 
CONNAITRE le membre inférieur·       
COMPRENDRE les dysfonctionnements·       
EVALUER les dysfonctionnements
TRAITER les pathologies du genou
 
 
1 /CONNAITRE le membre inférieur 
 
Anatomie et biomécanique
 
 
 
 
Anatomie fonctionnelle, les positions extrêmes de stabilité VFL VRM du genou.
La stabilité passive du membre inférieur
 Les points clés du membre inférieur
La stabilité active du membre inférieur
La tenségrité dynamique
Le contrôle musculaire..
Notions de tribologie articulaire
 
 
Anatomie palpatoire du membre inférieur (pratique)
On retrouve en pratique les éléments décrits en anatomie, repères osseux, musculaires et ligamentaires.
 
2 /COMPRENDRE les dysfonctionnements
Les lésions ligamentaires
·        Les mécanismes lésionnels,
·        Les mécanismes en flexion, en extension, en hyperextension, en hyperflexion
·        Evolution des lésions traitées et non traitées ; Les lésions méniscales /les laxités,
·        L’instabilité reconnue et ressentie
 
3 /EVALUER les dysfonctionnements (pratique)
Examen clinique du genou ligamentaire (pratique)
·       Retrouver à l’examen les mouvements anormaux prédits par l’interrogatoire
·        Corrélation entre les mécanismes lésionnels et les répercussions sur l’articulation.
 
Le bilan du genou ligamentaire (pratique)
·      Examen des mobilités actives et passives du genou et des articulations sur et sous-jacentes
·        Evaluation de la stabilité en appui, évaluation de l’instabilité
·       
   Elaboration de la fiche de synthèse du bilan
  
LES DONNEES DE LA RECHERCHE
Notre évaluation manuelle correspond-t-elle à la réalité?
 
Point sur la recherche aujourd’hui
 
4 /LESTRAITEMENTS des lésions ligamentaires

Médical, Chirurgical

Les différentes plasties chirurgicales

Les techniques chirurgicales actuelles, descriptions et indications

 
Jour 2
 
COMPRENDRE LA MECANIQUE DE LA FEMORO-PATELLAIRE
 
L’engagement de la rotule dans la poulie trochléo-condylienne
Les soutiens passifs et actifs de la rotule
 Les relations axe mécanique du membre inférieur et rotule
Les conditions articulaires et musculaires des dysfonctionnements rotuliens,les anomalies dans les plans frontal et sagittal
 Les syndromes rotuliens, les instabilités rotuliennes, les dysplasies, l’arthrose fémoro-patellaire.
 
L’EXAMEN CLINIQUE DE LA FEMORO-PATELLAIRE (pratique)
Palpation
L’examen des mobilités articulaires
Rotule haute, rotule basse
Les examens radiologiques
 
BILAN DU GENOU FEMORO-PATELLAIRE (pratique)
Il doit permettre de comprendre les origines des souffrances rotuliennes par l’examen des mobilités des articulations du pied, de la hanche et du bassin, des extensibilités musculaires des différents groupes musculaires des M. inférieurs et du tronc.
 
Elaboration de la fiche de synthèse du bilan
 
4 / LES TRAITEMENTS des pathologies rotuliennes.
Médical, chirurgical
Prévention des troubles rotuliens
 
 
LE GENOU TENDINEUX
·        Localisation des lésions tendineuses, les reconnaître, les traitements.
 
 
LE GENOU SURMENE
Lésions cartilagineuses, la gonarthrose

TRAITEMENT KINESITHERAPIQUE DES PATHOLOGIES DU GENOU établi par les données du bilan kiné
L’objectif de la rééducation est de :

Conserver ou augmenter la mobilité articulaire et tissulairec

Orienter et renforcer la cicatrisation tissulaire 

 Récupérer, maintenir et améliorer la force musculaire du membre inférieur.

 Entretenir et améliorer la mobilité des articulations sus et sous jacentes

Obtenir un bon appui proprioceptif statique puis dynamique

 Prévenir le déconditionnement du membre controlatéral.

Reprendre les activités physiques et sportives.

 
1/ MOBILISATIONS TISSULAIRES,
 
 
 
2/ RENFORCEMENT MUSCULAIRE du membre inférieur
 
en co-contraction (protecteur du genou) sans, puis avec charges progressives
 
3/ PROPRIOCEPTION DES MEMBRES INFÉRIEURS
dans les positions de stabilité VFL VRM
 
                    VFL                                            VRM
 
4/ LA READAPTATION SUR LE TERRAIN :
 
lien  La propriométrie lie

 
5 /APPRENTISSAGE de l’auto rééducation
Description et indications
Le patient doit être  capable de modifier son geste et de mentaliser les bonnes positions.
 
 

Les recommandations sur le genou, notamment sur l’optimisation de la prise en charge entre le cabinet libéral et le placement en suite de soins.

Evaluation de l’impact de la formation et bilan des pratiques acquises lors de la formation
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Professionnels de santé, médecins, kinésithérapeutes, infirmières - Etudiants en médecine ou en sport Educateurs sportifs, clubs sportifs, préparateurs physiques, entraîneurs - Laboratoires pharmaceutiques et chirurgicaux Commerciaux en produits de santé, forme et sport -
Entreprises, Musées, Muséums d'histoire naturelle, Etablissements d'enseignement secondaire et supérieurs, Universités.